pénalisation du travail social

Le travail social n’échappe pas au climat sécuritaire ambiant. Multiplication des cas de levée de secret professionnel (loi Perben, loi de prévention de la délinquance), connexion de fichiers mais aussi pressions policières. Ce fut le cas il y a quelques mois à l’occasion d’une opération de contrôle d’identité d’adhérents d’un centre social parisien, ce fut à la fin de l’été la garde à vue d’une assistante sociale belfortaine, c’est plus récemment les contrôles de travailleurs sociaux de l’association France Terre d’asile. A chaque fois il s’agissait d’interpeller, in fine, des étrangers en situation irrégulière. Il faut dire que l’objectif de 25000 reconduites à la frontière avant la fin de l’année engageait la « crédibilité » du ministre de l’identité nationale.

Face à ces pratiques une pétition est lancée :

« Non à la pénalisation du travail social ! » à l’initiative de France Terre d’Asile

http://www.ior-web.com/ftda/index.php

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :