62094 détenus… la hausse continue

S’il est bien un taux de croissance au-delà des attentes c’est malheureusement, une nouvelle fois, celui du nombre de détenus. Il vient d’augmenter de 1,7% en janvier, repassant au-dessus de la barre des 62.000. L’Administration pénitentiaire dénombrait au 1er février 62.094 contre 61.076 au 1er janvier. Faut-il insister sur le fait que le nombre de places disponibles en prison est de 51.500.

Cette hausse est en partie due à une forte augmentation du nombre de personnes prévenues qui croit de 4,2% en un mois pour s’élever à un total de 17.497 au 1er février. Ajoutons que ces chiffres ne prennent pas en compte les personnes sous écrous mais sous aménagement de peine ou bracelet électronique.

Sur un an la population carcérale en France a augmenté de 6 % en 2007.

La loi sur la rétention de sûreté, si son caractère rétroactif n’est pas censuré par le Conseil constitutionnel, augmentera encore ce chiffre.  Sauf évidemment à sortir les intéressés des données de l’administration pénitentiaire en considérant qu’ils ne sont pas détenus mais simplement hospitalisés. A suivre 

Christophe Daadouch

Advertisements

2 Réponses

  1. Je voudrais rajouter à ces chiffres celui de 65200 personnes placées sous écrou, qui il me semble correspond davantage à la perspective carcérale car il prend en compre les personnes placées sous bralelet électronique (environ 3000 et les personnes placées en centre d’hébergement extérieur), qui sont des mesures privatives de liberté au même titre que la prison.

  2. Un peu d’honnêteté intellectuelle aurait consisté à relevé que le nombre des prévenus est en constante diminution depuis plus de 2 ans, nonobstant cette hausse mensuelle anecdotique (il suffit déjà de comparer avec les chiffres de l’année dernière.)
    Non seulement leur valeur absolue baisse régulièrement mais, et c’est bien plus important, leur part dans la population en détention également.

    Ce qui est vraiment inquiétant, par contre, c’est l’effarante augmentation (sur le moyen terme, encore une fois les variation mensuelles sont souvent peu représentative d’une tendance) des condamnés écroués !! Ainsi, effectivement, que la dramatique et inflexible croissance des taux de sur-occupation des prisons (principalement les maisons d’arrêt).

    Et le chiffre de 6% d’augmentation annuelle est effectivement préoccupant ; si la croissance reste celle-ci, les chiffres alarmant avancés hasardeusement par certains ne seront bientôt plus si extravagant…

    « ajoutons que ces chiffres ne prennent pas en compte les personnes sous écrous mais sous aménagement de peine ou bracelet électronique »
    ?
    Ce qui veut dire ?

    Ces 62094 personnes sont tous des écroués. Par contre ce chiffre n’inclus pas les écroués qui ne sont pas en détention (dans les prisons, en somme… ) tels les personnes sous bracelet électronique ou bénéficiant de certains aménagements de peine.
    Ce qui est logique puisque on ne saurait les compter pour calculer des taux d’occupation. (ils sont chez eux, ils ne participent donc pas au sur-nombre).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :