Edvige part, Bases Eleves reste

… et n’a pas levé toutes les inquiétudes sur son fonctionnement, sa véritable utilité et les éventuelles conséquences préjudiciables pour les enfants et les familles qu’une telle base de données nationale pourrait produire.

 

  En effet, même si la version de Bases Eleves qui s’impose actuellement dans les écoles (au prix de menaces de renvoi sur des postes d’adjoints des directeurs qui refuseraient de l’appliquer) paraît bien « light » par rapport à sa première version qui avait suscité bien des émotions, il n’en reste pas moins que nombre d’enseignants et associations de défense des droits des enfants, et des familles soulignent que :

 

  • Base Eleve reste par nature un fichier centralisé qui a vocation à donner à chaque enfant une identification unique
  • Qu’en tant que fichier centralisé, il éloigne la gestion des données personnelles des enfants et des familles, des écoles (où elles étaient gérées par des éducateurs)… vers une administration.
  • Qu’en tant que base de données évolutive, personne n’est assuré, qu’une fois installée partout, ne vont pas réapparaître des champs discriminatoires ou dont le renseignement pourrait être préjudiciable pour les enfants et les familles
  • Que quoi qu’on en dise, la loi de prévention de la délinquance prévoit bel et bien à terme un croisement entre les informations et données municipales et de l’Education Nationale qui accroîtrait encore le pouvoir d’investigation, de décision et de pression des édiles municipaux sur certaines familles. 

A la suite de la réunion du 8 novembre 2008 à Paris qui a vu la création du Collectif national de résistance à Base élèves, plusieurs dizaines de directrices et de directeurs ont lancé l’appel ci-dessous. Rendu public au soir du 24 novembre avec plus de 70 signatures, il en comporte aujourd’hui plus d’une centaine.

Si vous êtes directrice ou directeur et que vous souhaitiez vous joindre à eux, écrivez à base-eleves@orange.fr.

 

Le lien vers la pétition, texte et signataire : http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article2964

Laurent ott

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :