EN FINIR AVEC LES DONS, LE MERITE, LE HASARD

C’est le titre d’un ouvrage qui vient de sortir aux éditions LA DISPUTE

Cet ouvrage paraît dans une période de crise et de grande incertitude pour l’école. S’inscrivant dans un contexte de désectorisation, d’individualisation des cursus, de valorisation de l’élitisme et du « mérite », cet ouvrage entreprend de démonter les mécanismes et les chimères de ce qui correspond bel et bien à une imposture (égalité des chances, mérite personnel, succès individuel) Il était logique que le GFEN prenne l’initiative et la direction d’un tel projet. Historiquement ce mouvement s’était illustré par sa lutte contre « la théorie des dons » et sa critique du « handicap socioculturel » (depuis lors revenu par la fenêtre).

SOMMAIRE

Introduction,

par Pascal Diard, GFEN Île-de-France

Les « dons » n’existent toujours pas,

par Lucien Sève

Handicap, performances intellectuelles et inégalités sociales,

par Michel Duyme

La plasticité de notre cerveau ou l’aptitude à changer de destinée,

par Catherine Malabou

Division sociale et nouveau modèle éducatif français ,

par Christian Laval

École et distance culturelle,

par Denis Paget

Pour une école de l’égalité des acquis,

par Martine Alcorta

L’alliance éternelle du sanitaire et du sécuritaire,

par Laurent Ott

Le choix éducatif : la seule alternative au sécuritaire,

par Maryse Vaillant

Des ignorances discriminantes,

par Jean-Louis Sagot-Duvauroux

Entre sciences de la nature et sciences sociales : la lecture, par

 Jacques Fijalkow

Culture commune en français : quelles conditions ?

 par Hélène Romian

Ambitions et paradoxes des pratiques langagières scolaires,

par Élisabeth Bautier

Sommaire

 

quel futur pour les jeunes délinquants ?

Initiée par des magistrats de la jeunesse et des professionnels de la protection de l’enfance, une pétition essentielle dans le contexte actuel :

http://quelfuturpourlesjeunesdelinquants.fr/