Qui sommes-nous ?

 

 

 

Claris : agir pour clarifier le débat public sur la sécurité

 

I. Pourquoi Claris ?

Le groupe CLARIS s’est constitué lors du dernier trimestre de l’année 2001, à partir de quatre constats :

1- Le débat public a désormais érigé la question de l’« insécurité » en priorité nationale. La question centrale dans ce débat est celle de la délinquance juvénile et des « quartiers sensibles ».

2- Ce débat public est essentiellement animé par des hommes politiques, des journalistes, des syndicats de policiers, des marchands de sécurité privée, des essayistes divers. Mais on n’y entend guère la parole des chercheurs professionnels et indépendants (universitaires, chercheurs au CNRS), ni celle des professionnels de terrain (magistrats, policiers et gendarmes de terrain, éducateurs, psychologues, responsables associatifs, animateurs, etc.).

3- L’expertise des chercheurs et des professionnels de terrain procure pourtant des informations et des raisonnements qui tranchent souvent d’avec les discours médiatiques et politiques, qui mettent en évidence leurs simplismes voire leurs artifices, et qui proposent en retour de comprendre la nature et les raisons d’être des délinquances, les contextes qui en favorisent le développement ainsi que les « bonnes pratiques » qui permettent de gérer ces phénomènes dans l’intérêt de tous (victimes, société mais aussi délinquants eux-mêmes qu’une bonne politique doit avoir pour but de réinsérer et non simplement d’exclure).

4- Il doit être possible de faire davantage entendre ces points de vue, en les mettant à la portée d’un plus grand nombre, ce qui suppose de diffuser sous d’autres supports que les revues de recherches et les revues professionnelles, et d’accepter de jouer le jeu des médias dans les contraintes de ce jeu (brièveté des formats, simplification des messages, réactivité à l’actualité).

CLARIS est donc une action collective. Le groupe cherche à intervenir régulièrement dans le débat public, notamment en diffusant gratuitement des informations par la voie électronique et sous les supports les plus pratiques. Par ailleurs, les membres de CLARIS répondent également aux sollicitations qui leur sont faites pour réaliser des réunions publiques à l’initiative d’associations, d’élus ou de professionnels du domaine. Il importe enfin de préciser que si l’action de CLARIS constitue une forme d’engagement social et politique (au sens noble) et si le groupe peut s’associer ponctuellement à des initiatives lancées par d’autres associations, y compris de type syndical, il n’entretient strictement aucun lien organisationnel avec d’autres organisations et ne revendique aucune affiliation politique. Il se veut, par principe et sans restriction, libre et indépendant.

II. Qui anime Claris ?

Claris est un intellectuel collectif. L’initiative est venue du sociologue Laurent Mucchielli, à la suite de la diffusion inattendue d’un petit livre se voulant à certains égards « grand public » (Violences et insécurité. Fantasmes et réalités dans le débat français, Editions La Découverte, 1ère édition mars 2001) et de la « demande sociale » qu’il a suscité bien au-delà des cercles universitaires, auprès d’un public composé de professionnels (magistrats, avocats, éducateurs, enseignants, psychologues, urbanistes, élus locaux), de responsables associatifs impliqués dans la politique de la ville et d’associations nationales plus traditionnelles et généralistes.

Le groupe a donc été formé au cours du dernier trimestre de l’année 2001 et a publié son manifeste fondateur dans le quotidien national Libération le 30 janvier 2002 (mettre le lien). Le groupe se composait à cette date de Catherine Delcroix (sociologue, universitaire), Nasser Demiati (chargé de mission pour la ville de Grigny), Maryse Esterle-Hedibel (sociologue, universitaire), Frédéric Fappani (éducateur spécialisé), Michel Kokoreff (sociologue, universitaire), Lamia Missaoui (sociologue, universitaire), Marwan Mohamed (sociologue), Laurent Mucchielli (sociologue, chercheur au CNRS) et Gabriel Péries (politiste, universitaire). Par la suite, la composition du groupe a évolué régulièrement. Y sont intervenus pendant plusieurs années : Marie Bastianelli (psychologue clinicienne), Frédéric Diaz (responsable de la sécurité dans des sociétés privées et par ailleurs sociologue) et Françoise Tétard (historienne). Y ont également participé (et y participent encore) des journalistes ainsi qu’un sous-préfet qui souhaitent cependant demeurer anonymes.

Actuellement, le groupe se compose de Manuel Boucher (sociologue, chercheur dans un institut de formation en travail social), Christophe Daadouch (juriste, formateur), Yazid Kherfi (consultant, médiateur, responsable associatif dans un quartier populaire), Véronique Le Goaziou (sociologue, consultante), Laurent Mucchielli, Laurent Ott (enseignant, responsable associatif), sans oublier notre webmaster Jérémie Wainstain (chef d’entreprise).

5 Réponses

  1. Merci pour ce blog. Une initiative à suivre et à faire connaître.

  2. Chère équipe du CLARIS,

    Je me permets de vous contacter à propos d’un projet qui pourrait vous intéresser. Je m’appelle Alexandre Milétitch et je travaille pour Ogilvy Public Relations, l’agence de communication de la Caisse d’Epargne.

    Nous suivons avec intérêt votre média, qui scrute de nombreux sujets essentiels pour les collectivités locales, comme l’urbanisme ou la sécurité.
    C’est justement parce que vous êtes des observateurs privilégiés de la vie locale que nous vous proposons d’accéder en avant-première à Actions Communes, le site d’informations de la Caisse d’Epargne destiné aux décideurs locaux (www.actionscommunes.fr). Profitez-en pour nous envoyer vos remarques et commenter les premiers articles mis en ligne !

    Par ailleurs, nous aimerions connaître vos préoccupations. Nous vous invitons donc à nous poser une question liée aux collectivités locales et/ou aux sujets que vous traitez sur votre blog (ex: loi SRU). Votre question sera adressée à Benoît Catel (directeur du Secteur public, du logement social et de l’économie sociale à la Caisse Nationale des Caisses d’Epargne), et à son équipe d’experts.
    En termes de forme, l’idée est de vous présenter (qui vous êtes, ce que vous faites) puis de poser votre question (en format texte ou vidéo si celle-ci dure moins d’une minute). Avec comme objectifs de donner la parole aux personnes qui suivent les collectivités locales, de montrer la richesse de leurs problématiques, mais aussi de donner envie au plus grand nombre de s’y intéresser. Nous sélectionnerons ensuite les contenus les plus en rapport avec Actions Communes.

    Enfin 2 fois par mois, nous publierons en ligne une revue du net sur les questions de financement local et de projets locaux. Il s’inspirera de tout ce qui se dit en ligne (médias, blogs, forums…) et vous pourrez bien sûr y avoir accès dans un « reader » RSS.

    J’espère que ce projet vous intéressera. N’hésitez pas à revenir vers moi si vous souhaitez participer ou si vous avez besoin d’informations complémentaires.

    Bien cordialement,

    Alexandre Miletitch
    01 53 67 12 81

  3. Bonjour
    Je ne connaissais pas votre site que je découvre avec intérêt. C’est sur des bases un peu semblables que je viens de créer (après avoir quitté l’AEF dont je dirigeais la rédaction) le site ToutEduc pour promouvoir le débat sur l’éducation, par-delà les habituelles lignes de clivages
    Peut-être serait-il bon que nous nous rencontrions
    Pascal Bouchard

  4. bonne initiative. mais je crains que nous n’arrivions à rien, si nous ne nous insurgeons pas contre l’indigne condition de traitement faite aux sans-papier et immigrés. Sinon nous serons chacun dans notre coin, petits blancs malgré tout bien nourri et au chaud se débattant dans leurs luttes corporatistes.
    cordialement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :